13e Journée du sommeil : sommeil et environnement

13e Journée du sommeil : sommeil et environnement

Le 22 Mars 2013, l’Institut National de Sommeil et de Vigilance (INSV) organisera la 13e Journée du sommeil sur le thème «  Sommeil et environnement ». Le principe ? Alerter les dormeurs français sur la fragilité du sommeil et l’importance de réunir, la nuit tombée, des conditions propices à un sommeil réparateur.
Parmi les éléments considérés comme particulièrement cruciaux pour le sommeil 4 seront abordés par des spécialistes du sommeil au cours de conférences et d’ateliers dans une quarantaine de villes en France : le Bruit, la Lumière, la Température…et la Literie. L’occasion pour nous de revenir, le temps d’un article sur l’importance de l’environnement sur la qualité du sommeil.

De l’importance du sommeil de qualité

Qualité du sommeil, santé et vie quotidienne

Le sommeil est un aspect fondamental de la vie, pour ne pas dire un aspect central.

En effet, même si ce n’est pas de gaieté de cœur, l’être humain normalement constitué passe 1/3 de sa vie à dormir. Un tiers de son existence nécessaire pour recharger ses batteries physiques et psychiques.

Négliger cette étape cruciale revient à fragiliser un équilibre, tant physique que psychologique, acquis de haute lutte tout au long de notre vie.

Le manque de sommeil de qualité peut alors constituer le grain de sable qui enraye la mécanique bien huilée de la vie quotidienne ou de la santé.

En savoir plus sur les plantes pour dormir

Les conséquences du manque de sommeil

Le sommeil impacte en effet mille et un aspects de notre vie quotidienne : de la bonne humeur à la concentration en passant par la productivité, pour les aspects les plus bénins.

Mais il concerne aussi des pans plus graves de notre vie de tous les jours… et de notre vie tout court. Sommeil rime notamment avec réflexes et sécurité. Le manque de sommeil peut déboucher sur une somnolence, risible lorsqu’on est au boulot, fatale lorsqu’on se retrouve derrière un volant. La somnolence, une des causes principales de mortalité au volant, a d’ailleurs fait l’objet de la 11e Journée du sommeil. (Lire 11e Journée du Sommeil : Mieux lutter contre la somnolence)

Sur le plan de la santé, un manque de sommeil peut entraîner un nombre incalculable de contrariétés, du dérèglement de l’horloge biologique et de ses nombreux cycles ( rêve, température, appétit, désir… ) à des désordres psychologiques plus ou moins extrêmes, allant de la simple morosité jusqu’à la dépression grave.

Le Saviez vous ?

La luminothérapie permet de resynchroniser l’horloge biologique.

En agissant sur l’hypothalamus, elle est notamment capable de réguler les cycles du sommeil et de l’humeur. Autrement dit, d’agir durablement sur l’insomnie et la dépression.

Découvrez les lampes luminothérapie.

Nuisances environnementales et sommeil réparateur

13e journée du sommeil : sommeil et environnement


On comprend ainsi plus aisément que les nuisances au sommeil, environnementales ou autres, ne se contentent pas de perturber la qualité du sommeil.

En nous empêchant de bien dormir et de récupérer correctement, de bien rêver et de nous défouler psychiquement, elles impactent de façon dramatique notre vie quotidienne et notre santé.

L’Institut National du Sommeil et de Vigilance a décidé de consacrer sa 13e journée du sommeil à 4 nuisances environnementales. Le bruit, la lumière, la température et la literie. Découvrons les sans plus attendre.

Activité cérébrale et qualité du sommeil

Si pendant le sommeil, le corps semble totalement déconnecté de la réalité, sachez qu’il n’en est rien. Le cerveau continue à percevoir les stimuli extérieurs par le biais de nos organes sensitifs; avec moins d’acuité  que pendant l’éveil, mais suffisamment clairement pour entamer la qualité du sommeil.

Ainsi, les yeux, malgré les paupières clauses, véhiculent les signaux de la lumière au cerveau, les oreilles ceux du bruit, la peau ceux de la température, et les capteurs sensoriels et posturaux de l’organisme ceux du confort de la literie… Ces stimuli interfèrent avec l’activité cérébrale nocturne et troublent le coté récupérateur du sommeil. Comment ? C’est ce que nous verrons dans la deuxième partie de l’article.

Alliez sommeil réparateur & réveil naturel avec le simulateur d’aube

En attendant, rendez vous, pour ceux qui habitent à proximité des 40 villes concernées, à la 13e journée du sommeil.

Vous y apprendrez à canaliser votre environnement de sommeil. A Gérer le bruit, la lumière, la température, voire à choisir une bonne literie.

Mais cette dernière recommandation ne s’adresse pas aux fidèles lecteurs d’Ensemble Literie. Bien choisir sa literie, eux, ils savent déjà le faire…

En savoir plus sur l’oreiller à eau et le surmatelas mémoire

[WuPhooey id=”q7x3z9″]

email

Tags: ,

Ce billet a été posté par Ensemble literie le Friday, March 15th, 2013 à 9 h 45 min dans les catégories Literie et santé, Pour bien dormir. Vous pouvez suivre les commentaires par le fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

Réagissez à cet article