Changement d’heure d’hiver : quel impact sur le sommeil ?

Changement d’heure d’hiver : quel impact sur le sommeil ?

 Si l’efficacité du changement d’heure est incontestable sur le plan des économies d’énergies, cette pratique, adoptée par la France depuis le 2nd choc pétrolier, n’est pas sans conséquence pour la qualité du sommeil et notre santé. C’est du moins ce qu’affirment certains spécialistes du sommeil. Le point sur les perturbations causées par le passage à l’heure d’hiver. Et les solutions pour s’en sortir dans cet article… décalé.

Changement d’heure d’hiver : le principe

Pourquoi changer d’heure en hiver ?

Comme vous le savez, passer à l’heure d’hiver consiste à reculer d’une heure l’heure affichée par toutes les horloges de la maison, de manière à faire coïncider les heures d’activité avec la lumière du jour. Plus besoin d’éclairer les bureaux, les usines, les routes et les ruelles quand la faible lumière du soleil d’hiver se charge de le faire. Les économies d’énergie ainsi réalisées sont considérables.

D’après l’Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie, En 2009, le gain sur l’éclairage obtenu grâce au changement d’heure était de l’ordre de 440 GWh, soit l’équivalent de la consommation en éclairage d’environ 800 000 ménages. Grâce à ces économies, l’émission de 44 000 tonnes de CO2 a ainsi été évitée“. Et en 2030, l’ADEME prévoit une économie de 340 GWh du fait du développement de technologies d’éclairage plus économiques, telles que les ampoules basse consommation.

Mais si les horloges mécaniques ou électroniques qui nous entourent sont faciles à régler, l’horloge interne, elle est beaucoup plus difficile à synchroniser.

De l’heure d’hiver à l’heure d’été ; l’origine des perturbations

Allonger la journée du changement d’heure à 25 heures ou la raccourcir à 23 heures, puis décaler l’heure de coucher, de réveil et de lever perturbe les rythmes biologiques imprimés par l’horloge circadienne tout au long de l’année.

L’hypothalamus, siège de la régulation des hormones, aura besoin de quelques jours pour assumer ces modifications apparemment anodines et les faire accepter au reste de l’organisme.

Bien que le passage à l’heure d’hiver soit plus difficile à encaisser que le passage à l’heure d’été, les conséquences pour le sommeil et santé n’en sont pas moins préjudiciables.

Découvrez une sélection de produits naturels pour mieux dormir

Changement d’heure d’hiver, une menace pour le sommeil

Une horloge biologique déréglée

Parmi les soucis causés par le changement d’heure d’hiver, on dénote :

  • une irritabilité exacerbée,
  • une augmentation du risque d’infections
  • l’apparition de troubles du sommeil.

Le cortisol, hormone de régulation du rythme biologique, continue d’être sécrété en fonction de l’heure affichée par l’horloge biologique, pendant au moins une grosse semaine après le changement d’heure. Cette hormone, qui conditionne l’augmentation progressive de la température corporelle et la remise en route de l’organisme jusqu’à un réveil complet, sera libérée, non plus 2 heures avant votre heure de réveil officiel mais 3. ( Lire aussi : le changement d’heure, c’est maintenant )

Pour trouver le sommeil naturellement, découvrez les plantes pour dormir

Sommeil des adultes et sommeil des enfants

Vous serez condamné, pendant cette période à vous lever bien avant le réveil matin. En tant qu’adulte, régulé par des repères temporels sociaux, tels que les repas, les heures de bureau, vous parviendrez à surmonter ce décalage plus rapidement, en 2 ou 3 jours.

Pour les enfants, c’est une autre histoire. Moins influencés par les repères temporels externes, ils auront plus de mal à synchroniser leur horloge biologique. Il leur faudra au moins 1 semaine entière pour « atterrir ».

Comment contrer les effets du changement d’heure ?

La luminothérapie contre le décalage horaire

J’emploie le terme atterrir à dessin. Car les effets du décalage sont similaires à ceux du jet lag ; du décalage horaire occasionné par les longs voyages en avion. Pour atténuer les effets de ce décalage, vous pourrez vous tourner vers les effets bénéfiques de la luminothérapie.

Découvrez la mini lampe de luminothérapie contre le jet lag

Un réveil en lumière pour mieux dormir ?

Dès le matin avec un simulateur d’aube et le soir avec un simulateur de crépuscule. En recevant des stimuli lumineux puissants équivalent à ceux envoyés par la lumière du soleil le matin. Et en étant soumis à une intensité lumineuse décroissante le soir, votre cerveau opérera la transition en douceur.

Il intégrera plus rapidement les nouvelles heures de coucher et de lever.

En plus, revigoré par l’énergie nouvelle de cette lumière naturelle, il ne vous laissera pas tomber dans les affres de la grisaille et de la dépression saisonnière.

Testez différents modèles de lampes de luminothérapie

En savoir plus sur les effets du changement d’heure

N’oubliez pas enfin qu’un sommeil de qualité passe par une bonne literie

email

Tags: ,

Ce billet a été posté par Ensemble literie le Monday, October 28th, 2013 à 16 h 23 min dans les catégories Pour bien dormir. Vous pouvez suivre les commentaires par le fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

Réagissez à cet article