Comment choisir un matelas ? En faisant connaissance…

Comment choisir un matelas ? En faisant connaissance…

Comment choisir un matelas ? Cette tâche peut paraître bien ardue au premier abord. Nous savons tous plus ou moins ce qu’est un matelas et quelle en est son utilisation principale. Mais de là à bien le choisir quand la situation l’exige…Et si le secret du choix d’un bon matelas résidait dans la connaissance de celui ci ?
Selon Le Larousse, ce mot vient de l’italien materasso : pièce de la literie, sorte de long et large coussin, piqué ou capitonné, rembourré de laine, de mousse ou de ressorts, et généralement posé sur un sommier. Néanmoins, l’air de rien, le matelas a été sujet à de nombreuses innovations technologiques, comme la mousse à mémoire de forme ou les ressorts ensachés. Cette définition ayant pris un coup de vieux, procédons à un petit rappel.

Le rôle du matelas

Comment choisir un matelas ? En fonction de la colonne vertébrale !

Le matelas doit vous assurer le meilleur repos possible. Pour ce faire il doit résoudre une équation délicate : accueillir en souplesse toutes les parties de votre corps tout en maintenant votre colonne vertébrale. Ce principe essentiel doit vous guider lorsque vous souhaitez comprendre comment choisir un matelas.

En effet, le corps est ainsi fait que les muscles du dos et du cou montent la garde autour de la colonne vertébrale. Ils ne se relâchent vraiment que lorsqu’ils sont assurés de son maintien. C’est ce qui vous permet, entre autres, de plonger dans un sommeil vraiment réparateur.

Si la colonne vertébrale n’est pas droite, les muscles restent sous tension, parfois toute la nuit.

Vous vous réveillez alors le matin épuisé, en proie à un mal de dos coriace et à de vives douleurs.

Contre le mal de dos, pensez aussi à l’oreiller cervical memoire de forme

Bien choisir un matelas : gare à la structure et la composition

Afin de mieux comprendre comment le matelas assume ce rôle de protection de la colonne vertébrale et d’apprendre comment choisir un matelas idéal pour cette dernière, penchons nous sur 2 facteurs déterminants:

  • la structure du matelas
  • la composition du matelas.

La structure du matelas

Le matelas se compose de 4 parties, occupant chacune une attribution bien précise.

1. L’âme du matelas

L’âme du matelas, parfois appelée noyau est l’élément central du matelas. Elle vous assure un soutien en profondeur, c’est à dire le maintien de votre colonne vertébrale.

La qualité de l’âme détermine :

  • la forme et la santé de votre dos
  • la durée de vie du matelas

Le soutien du matelas peut être équilibré, ferme, très ferme ou différencié.

L’âme du matelas idéal ne sera ni trop ferme, ni trop lâche. L’efficacité du soutien qu’elle vous apporte ne doit pas l’empêcher de respecter les formes de votre corps. En réfléchissant à comment choisir un matelas, pensez donc à réconcilier le corps et l’âme !

Lorsque vous examinez l’âme du matelas, sachez que 3 critères déterminent le niveau de fermeté : La composition, la densité et les techniques de fabrication.

Matelas naturels, matelas polyuréthane ou matelas à mémoire de forme ne proposent pas la même fermeté. Nous y reviendrons dans la 2e partie de ce billet sur la composition du matelas

L’âme du matelas est habillée par différentes couches de garnissage et par le coutil.

2. Le garnissage du matelas

Les plateaux formant le garnissage du matelas sont les responsables de votre accueil sur le lit. On parle d’accueil pour définir la première impression ressentie lorsque vous vous allongez.

Vous pouvez être accueilli de différentes façons : moelleuse, très moelleuse ou tonique.

  • L’accueil moelleux vous donnera la sensation d’un lit douillet.
  • L’accueil tonique vous conviendra mieux si vous aimez ressentir la fermeté de la suspension.

Au delà de l’accueil le garnissage remplit 2 autres fonctions :

  • l’absorption de l’humidité
  • la régulation de température.

Coton, bambou ou soie remplissent ces fonctions avec plus ou moins de brio.
N’oubliez pas que le garnissage du matelas est la partie la plus proche du dormeur. Des matériaux inadaptés peuvent en faire votre pire ennemi. Il peut vous donner trop chaud, vous faire suer à grosses gouttes et pire encore, ne pas absorber cette transpiration.

Certains matériaux innovants sont conçus spécifiquement pour éviter les sueurs nocturnes, tels que l’épeautre de l’oreiller épeautre ou le latex de l’oreiller latex. Cliquez pour les découvrir.

Faites donc attention à la sélection et la qualité des matières qui composent le garnissage du matelas.

3. Le coutil du matelas

Le coutil du matelas est le revêtement de surface qui garantit la stabilité de l’assemblage, la solidarité entre les différentes épaisseurs du matelas.

Les matériaux sont solidement arrimés à cette enveloppe par de nombreuses coutures. D’où le terme coutil.

L’assemblage est une étape fondamentale. Les isolants, les matériaux de garnissage et la suspension ne doivent former qu’un seul bloc.

L’éventail de matières destinées à composer ce revêtement est de plus en plus large; synthétique, coton ou même bambou.

On parle aujourd’hui de coutil intelligent, que ce soit pour ses fonctions thermorégulatrices, odorisantes ou relaxantes.

Les oreillers également peuvent bénéficier de coutils intelligent, à l’image du coutil strech “respirant” de cet oreiller memoire de forme

4. La housse de matelas

Certains matelas ou surmatelas sont entourés d’une housse protectrice.
Généralement amovible et lavable, elle atténue les méfaits de l’humidité, de la transpiration et de la poussière sur le matelas.

Avec elle , l’entretien de votre matelas devient une simple formalité.

Découvrez le surmatelas à mémoire de forme avec housse protectrice

Cet article vous a dévoilé les premières étapes du choix d’un matelas. Pour mieux comprendre encore comment choisir un matelas, passez au niveau 2.

Vers la partie II : Matelas, quelle composition choisir ?

 

[WuPhooey id=”q7x3z9″]

email

Tags: ,

Ce billet a été posté par Ensemble literie le Thursday, January 13th, 2011 à 18 h 42 min dans les catégories Choisir sa literie, Conseils Matelas. Vous pouvez suivre les commentaires par le fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

Réagissez à cet article