Un coussin rafraichissant pour bien dormir…en hiver ?

Un coussin rafraichissant pour bien dormir…en hiver ?

     Et si c’était en hiver que la qualité du sommeil était le plus menacée par la chaleur ? Justement parce que nos chambres sont surchauffées et nos environnements confinés que la température ne cesse d’augmenter. Par crainte du froid, nous nous réfugions sous des couches de vêtements, de draps, de couvertures, de couettes et d’édredons. Résultat, l’air ne circule plus et la chaleur est omniprésente. Surtout avec les matières synthétiques qui empêchent les oreillers de respirer. Quels sont exactement les méfaits de cette chaleur hivernale sur le sommeil ? Quels rapports ont ils avec l’oreiller ?
Et surtout, comment les contrer ?

Chaleur sur l’oreiller, sommeil contrarié

Chaleur cérébrale et insomnies, même combat

L’horloge circadienne régule à la fois les phases d’endormissement et de sommeil mais aussi la température corporelle. De ce fait, température et qualité du sommeil sont étroitement liées.

C’est ce qu’ont réussi à prouver des chercheurs de l’université de Pittsburgh. Dans leur étude scientifique (Cf. Oreiller rafraichissant, traitement de l’insomnie n°1), ils ont mis en évidence le lien entre chaleur excessive au niveau du cerveau et insomnies.

Ils se sont rendus compte que la tête avait besoin de fraicheur pour s’endormir.
Et que le cerveau, tel un processeur informatique, avait besoin de ventilation pour se mettre dans un état de veille, préalable à l’endormissement et sécréter suffisamment d’hormone du sommeil, la mélatonine.

En mettant la tête des cobayes au frais, les chercheurs se sont rendus compte que même les insomniaques les plus endurcis s’endormaient beaucoup plus rapidement. Surtout, ils ne voyaient pas leur sommeil interrompu par des réveils incessants.

En savoir plus sur le coussin rafraichissant anti insomnies

L’oreiller, un rôle essentiel sur le sommeil

L’oreiller joue un rôle fondamental dans la fraicheur de la tête et du cerveau.

Véritable écrin pour votre tête, la matière dont il est constitué, au delà de son impact sur votre anatomie, se révèle capitale pour la réussite de votre phase d’endormissement et de sommeil. Si vous avez des tendances naturelles à l’insomnie, votre cerveau hyperactif a du mal à refroidir et dégage plus de chaleur qu’un cerveau lent. L’oreiller est au front, en première ligne. Si le matériau est inadapté, il emprisonne cette chaleur et vous renvoie à la tête comme un boomerang. Il entretient surchauffe et mauvais sommeil.

Quelle que soit la quantité de chaleur dégagée par votre cerveau fécond, un bon oreiller doit être capable de l’absorber et de l’éliminer. Soit par une ventilation de qualité soit par d’autres procédés, comme les matériaux à changement de phase communément appelés anti sueurs nocturnes.

En savoir plus sur les tissus anti transpiration & sueurs nocturnes

Un coussin rafraichissant en hiver ?

En hiver, l’environnement de sommeil est peu propice à l’évacuation de la chaleur de l’oreiller. Au contraire, les chambres surchauffées qu’on oublie d’aérer, les couettes étouffantes dans lesquelles on n’en finit plus de s’emmitoufler, entretiennent la chaleur au niveau de l’oreiller. Mieux, elles la catalysent et la dirigent vers nos tempes bourdonnantes. Si l’endormissement est compromis, la qualité du sommeil se voit menacée aussi. Sous une telle chaleur, l’activité cérébrale ne se calme pas tout à fait et le sommeil reste léger, précaire et peu réparateur.

La chaleur, outre le fait de contrarier l’endormissement, entraine invariablement des sueurs nocturnes et tout un attirail de sensations nuisibles au confort de sommeil, à la santé du dormeur et à l’intégrité de l’oreiller. Mais nous y reviendrons dans un article prochain .

Pour bien dormir, pensez aussi au bracelet acupression sommeil

Quels oreillers pour rafraichir et bien dormir ?

Le choix des matériaux de l’oreiller est éminemment capital, pour un endormissement facile et un sommeil de qualité. Raison pour laquelle les oreillers rafraichissants sont recommandés, même à cette période de l’année.

2 oreillers répondent plus particulièrement aux contraintes de la « chaleur hivernale »

Oreiller sueurs nocturnes

Ces oreillers révolutionnaires sont constituées de micro capsules intelligentes. Intelligentes car capables de s’adapter rapidement aux changements de situation:

  • Lorsque la température augmente, elles emmagasinent l’excédent de chaleur.
  • Lorsque la température diminue, comme cela arrive fréquemment au cœur de la nuit, elles le restituent créant ainsi un microclimat au niveau de la tête.

Le cerveau est protégé de toute surchauffe, quel que soit la température ambiante et l’insomnie s’efface, tel un mauvais souvenir.

Découvrez l’oreiller épeautre, oreiller bio naturellement aéré

Coussin rafraichissant

Le coussin rafraichissant n’est pas en reste en termes d’innovation technologique. Le principe : un coussin contenant un gel, qu’on pourrait qualifier de « fluide glacial », qui libère sa fraicheur automatiquement au contact de la tête. Placé entre la taie et l’oreiller, il vous aidera à lutter contre les affres du réchauffement cérébral et le cortège de troubles du sommeil qui les accompagnent.

A noter que la fraicheur de l’oreiller se régénère de façon autonome, dès que vous le quittez.

Testez la fraicheur bienfaisante du le coussin rafraichissant

email

Tags:

Ce billet a été posté par Ensemble literie le Friday, October 12th, 2012 à 12 h 17 min dans les catégories Nouveautés literie, Pour bien dormir. Vous pouvez suivre les commentaires par le fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

Réagissez à cet article