Literie bio et naturelle : 3 types de label literie à la loupe

Literie bio et naturelle : 3 types de label literie à la loupe

Certaines fabricants de produits de literie, de matelas latex naturel en particulier sont prêts à tout pour obtenir des labels.
Ces précieux tampons, délivrés par des bureaux de certification officiels, nous garantissent des produits sains, fiables et conformes à nos attentes en matière de santé ou d’environnement.
Ils sont les gardes fous d’une communication excessive, saturée en termes bio, naturels ou écolo. Que veulent dire ces étiquettes ? Et qui sont les sages qui les délivrent? Les principaux labels à la loupe.

1. Oeko-Tex Standard 100 : sureté des textiles

Le Label Literie qui traque les substances indésirables

L’association Oeko-Tex est un Bureau de certification international regroupant un réseau d’instituts de recherche et de contrôle. La Certification Oeko-Tex Standard 100 introduite en 1992, vise à interdire ou limiter l’utilisation de substances  dangereuses  lors de la confection de textiles.

Vu le temps passé au lit et , la durée de vie élevée et l’entretien assez irrégulier des produits de literie, il n’est pas évident que ces produits respectent le dormeur sur du long terme.

Le label Oeko-Tex, s’appuyant sur des Tests de laboratoire indépendants, vient garantir respect de la peau et santé du dormeur sur du long terme.

Il assure  notamment que les produits en question ne contiennent pas des matériaux préoccupant pour la santé.

Une “Confiance Textile” à toute épreuve

Les substances traquées :

  • Substances interdites par la loi ( matières cancérigènes )
  • Matières règlementées par la loi telles que les métaux lourds
  • Les matières préoccupantes pour la santé telles que pesticides, colorants allergènes
  • Paramètres tels que solidité des couleurs et PH respectant la peau.

Pour ce faire, le Label Confiance textile Oeko-Tex Standard 100 se fie à un catalogue de critères obligatoires actualisé chaque année en fonction de l’évolution de la recherche et de la législation.

Leurs contrôles rigoureux garantissent la sécurité humano écologique des textiles certifiés.

Pour en savoir plus : www.oeko-tex.com/fr/

Oreillers, couettes, revêtements et matelas doivent porter le la bel sur l’étiquette ou l’emballage. C’est le cas notamment des produits Sealy

 Découvrez le surmatelas mémoire certifié “Confiance Textile”

2.  Eurolatex ECO Standard : pureté du latex

Le Label Literie du latex

La certification Eurolatex ECO-standard a été développée par l’association européenne des fabricants de mousse de latex, de concert avec les instituts scientifiques les plus réputés en Europe tels que le TFI allemand.

Ce label définit les limites acceptables pour des substances jugées dangereuses pour la santé et qui entrent parfois dans la composition du noyau des mousses de latex.
Il s’appuie sur des données scientifiques rigoureuses et sur les contraintes d’autres normes en vigueur

Matelas et Oreiller latex certifiés pour la santé

Les tests sont menés afin de détecter la présence et la quantité de substances néfastes à l’organisme:

  • Métaux lourds
  • Nitrosamines ( substances chimiques classées cancérigènes par l’OMS )
  • Pesticides
  • Solvants
  • COV ( Composés Organiques Volatiles )

La valeur du label Eurolatex ECO standard a été reconnue par la une décision de la commission européenne « établissant des critères écologiques réévalués pour la remise de l’éco label communautaire aux matelas ».
Le label garantit que le produit a été développé sous l’égide d’Eurolatex
A Renouveler tous les 2 ans, en conformité avec l’évolution de la recherche et de la législation.

Pour en savoir plus : http://www.eurolatex.com

Cliquez pour tester les bienfaits de l’oreiller latex

3.  ISO 14001 : management environnemental

Le Label Literie bio par excellence

L’ Organisation Internationale de Normalisation ( ISO ), c’est plus de 18500 normes dans des domaines aussi divers  que l’agriculture, la construction immobilière, les technologies alimentaires et de santé et l’environnement.
Dans le domaine de la protection de l’environnement, 560 normes internationales permettent de maitriser la qualité de l’air, de l’eau et des sols.

Dans cet esprit, une nouvelle série de normes a vu le jour : le management environnemental ou comment introduire l’aspect environnemental dans la gestion de l’entreprise. Le but étant de concilier la performance de l’entreprise et le respect de l’environnement.

Une entreprise qui y adhère connaitra précisément l’impact de son activité sur l’environnement et se soumettra à des contraintes draconiennes pour l’alléger au maximum.  Toutes les décisions de l’entreprise tiendront compte de l’environnement, de la conception du produit jusqu’à sa livraison au consommateur.

Literie bio & l’environnement du producteur au consommateur

Le label ISO 14001 repose sur 3 catégories de critères :

  • L’amélioration continue des performances environnementales telles que:
    La réduction de consommation d’eau
    La réduction de consommation d’énergie
    La valorisation des déchets industriels ( recyclage )
    La limitation des rejets atmosphériques
  • Le respect des exigences réglementaires
  • La mise en place d’un management environnemental comprenant :
    La formation spécifique du personnel
    Une communication interne et externe
    Des audits internes réguliers
    Un système de prévention

Pour en savoir plus : www.iso.org/iso/fr/

Pour information Sealy fait partie des rares entreprises à s’être soumises à cette certification. Ses usines sont alimentées au gaz naturel et ne rejettent ni de soufre, ni de CO2 dans l’atmosphère. Elle ne produisent  que de la vapeur d’eau…en plus des matelas.

Découvrez 1 oreiller 100% eco friendly : l’oreiller épeautre bio

 

[WuPhooey id=”q7x3z9″]

email

Tags: , ,

Ce billet a été posté par Ensemble literie le Friday, November 18th, 2011 à 12 h 25 min dans les catégories Literie bio et écolo. Vous pouvez suivre les commentaires par le fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

Réagissez à cet article