La luminothérapie le jour pour bien dormir la nuit ?

La luminothérapie le jour pour bien dormir la nuit ?

     La luminothérapie, inventée à la base pour soigner la dépression saisonnière et autres conséquences fâcheuses du manque soleil hivernal, possède une multitude d’applications à son actif. L’une d’entre elle : ses effets bénéfiques sur l’endormissement et la qualité du sommeil. Comment une simple exposition à la lumière peut elle rendre le sommeil aux insomniaques les plus récalcitrants, aux victimes de nuits difficiles ? Envie d’en savoir un peu plus sur les bénéfices nocturnes de cette thérapie naturelle ? Toute la lumière dans cet article.

La luminothérapie, redoutable d’efficacité sur les troubles du sommeil

La lumière blanche pour bien dormir la nuit ?

En jouant un rôle sur les rythmes circadiens, la luminothérapie améliore le sommeil de manière générale. Elle facilite l’endormissement et optimise la qualité des autres phases du sommeil.
D’ailleurs, les neuropsychiatres utilisent ses vertus pour régler les cas de somnolence diurne ou d’insomnies. Ils se basent sur les résultats d’essais cliniques démontrant l’efficacité de la luminothérapie sur les troubles du sommeil suivants :

  • Eveil matinal précoce,
  • Insomnie initiale,
  • Syndrome d’endormissement tardif

Découvrez des lampes luminothérapie HQ pour des séances à domicile

Luminothérapie et sommeil : quels rapports ?

L’exposition régulière à la lumière à large spectre nous fait reprendre conscience de la séparation entre jour et nuit.
Elle réimprime un rythme clair à notre horloge biologique, recadre les comportements de notre cerveau et de notre organisme.
Nous adoptons alors des comportements de veille pendant la journée et de repos le soir.
Comment ça marche ?

La luminothérapie différencie le jour de la nuit

La forte luminosité de la journée

  • Intensifie le jour :
  • Comble les carences en lumière de notre mode de vie moderne
    Des carences encore plus flagrantes l’hiver, à la saison froide.
  • Stimule les hormones du jour
    Les signaux sont au maximum, les hormones du jour tournent à plein régime.
    Moins endormis, les sens en éveil, nous vivons pleinement notre journée.
  • Prépare au sommeil du soir :
  • Engendre une saine fatigue
    Le soir l’activité intense de la journée laisse place à une saine fatigue.
    Favorise un endormissement rapide et un sommeil profond.
  • Sensibilise aux signaux du soir
    Par contraste, les signaux du soir et de la lumière décroissante seront perçus avec plus d’acuité. Dès que la lumière fait défaut, le sommeil nous envahit progressivement. Il ne nous quittera plus jusqu’au petit jour.

Découvrez la mini lampe de luminothérapie, à emporter partout

La Luminothérapie régule les rythmes biologiques

Les spécialistes préconisent de programmer les séances de luminothérapie le matin, à heure fixe.

  • Réhabitue l’organisme à la lumière du matin et aux signaux qui en découlent.
  • Contribue également à réguler le rythme biologique ; à synchroniser les cycles et reprendre une bonne hygiène de sommeil.
    Ainsi, l’organisme intègre au fil des séances l’heure du réveil et en filigrane, l’heure du coucher. A terme, réglés comme du papier à musique, vous serez capable de vous éveiller naturellement, sans réveil.

Attention, n’allez pas croire que le ce rythme vertueux s’acquiert une bonne fois pour toutes !
Les éléments perturbateurs sont nombreux et parfois imprévisibles (décalage horaire, veillée nocturne, périodes sombres et nuageuses…). Lorsqu’ils se présentent, n’hésitez pas à programmer quelques séances pour retrouver le rythme. Le réveil luminothérapie est une bonne option pour ne rater aucune séance.

Découvrez les bienfaits matinaux du Réveil Lumière

Lampes de luminothérapie pour s’endormir… et pour bien dormir la nuit

Sous l’effet de la luminothérapie, les horaires de coucher, d’endormissement et de réveil sont recalibrés.
Orienté correctement, le contrôle de l’hypothalamus sur les hormones et les neurotransmetteurs devient extrêmement précis.
Par exemple, la sécrétion de mélatonine, hormone du sommeil commence le soir avec l’extinction lumières – surtout si l’heure est habituelle – se prolonge toute la nuit et s’interrompt à la moindre exposition à la lumière.

Endormissement : attention la lumière réveille !

Nous comprenons mieux pourquoi les lumières artificielles perturbent notre coucher, notre sommeil. L’influx lumineux des TV, mais surtout des ordinateurs et téléphones portables, souvent greffés aux mains des ados, stimulent yeux et cerveau jusqu’au bout de la soirée. Sans transition, l’endormissement est alors plus difficile à atteindre et le sommeil perturbé. Comment y remédier ?

Simulateur d’aube …et de crépuscule

De même qu’une forte exposition à la lumière le matin favorise l’éveil des sens, se plonger progressivement dans la pénombre facilite l’endormissement.

L’effet crépuscule simulé de certaines lampes est donc très utile pour s’endormir en douceur.
Pour diminuer progressivement l’état de veille jusqu’au sommeil le plus profond.

Cliquez pour tester le simulateur d’aube… et de crépuscule

 

[WuPhooey id=”q7x3z9″]

email

Tags: ,

Ce billet a été posté par Ensemble literie le Friday, February 3rd, 2012 à 11 h 34 min dans les catégories Pour bien dormir, Sommeil et rêves. Vous pouvez suivre les commentaires par le fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

Réagissez à cet article