Matelas bio, bon pour la protection de l’environnement?

Matelas bio, bon pour la protection de l’environnement?

Produire un matelas bio, ça ne consiste pas seulement à le rembourrer avec des plantes ( Soja, Latex ou…foin ) . Cela consiste avant tout à inscrire le processus de production  dans une démarche globale de respect de l’environnement. En effet, chaque maillon de la chaine de production, de l’extraction des matières premières jusqu’à la livraison au consommateur, peut constituer une menace pour l’écosystème. Alors, le matelas bio respecte-il l’environnement ?

Matelas bio et démarche environnementale: 3 actions concrètes

1. Matelas et matériaux recyclables

Quand on évoque le respect de l’environnement, la question du recyclage des matelas occupe une place centrale . Rares sont les fabricants qui conçoivent leurs matelas avec des matériaux recyclables. Pourtant, savez vous ce qui arrive aux matelas à la fin de leur vie ?

En raison de leur encombrement, nos matelas ne se laissent pas incinérer.
Alors, chaque année, 5 Millions de matelas sont enfouis dans  des Centres d’Enfouissement technique ( CET ).

2 problèmes majeurs pour notre environnement:

  • Les matériaux qui composent les matelas ne sont pas forcément biodégradables. Ils mettent donc des dizaines voire des centaines années pour se décomposer dans le sous sol.
  • L’immense quantité de matelas enfouie entraine une dangereuse instabilité des sols de ces centres d’enfouissement.

Un matelas c’est donc 10 ans d’utilisation et l’éternité à pourrir le sol !

Sachant que la durée de vie d’un matelas est si courte, il est nécessaire que les fabricants se projettent au delà. En équipant leur matelas de matériaux recyclable ils font preuve d’un  réel intérêt pour l’environnement. Encore faudra-il se donner la peine de les recycler, mais ceci est une autre histoire.
(Cf. Le recyclage des matelas, une question de survie)

Certains fabricants limitent les dégâts en équipant leurs matelas de matériaux bio dégradables comme pour ce matelas 100% latex.

2. Production de matelas et gestion de l’énergie

Est aujourd’hui au cœur des problèmes écologiques qui touchent notre planète.

Ne vous méprenez pas, fabriquer un matelas « bio », c’est aussi tenir compte de ce problème. Comment ?

  • En maitrisant sa consommation d’énergie
    Pour éviter le gaspillage de nos ressources naturelles
    Pour réduire la pollution de notre environnement
  • En utilisant des énergies propres, renouvelables
    Que ce soit pour la conception, la production des produits de literie .
    Mais aussi pour leur transport.

Dans cette optique, les matelas Sealy ont installé leur site de productions dans l’hexagone, de manière à être le plus près possible des consommateurs. Ce fabricant a ainsi réalisé de substantielles économies de carburant et à diminuer ses émissions de gaz polluants, les distances couvertes par les camions pour les livraisons de matelas étant moins importantes .

Cliquez pour en savoir plus sur l’oreiller latex écologique

3. Matelas bio, emballages et déchets

  • La réduction des emballages
  • L’utilisation d’emballages dit écologiques, bio dégradables ou recyclables
  • Le traitement des déchets

Ces quelques points éclaircis, comment faire la différence entre la démarche environnementale véritable et l’opération de communication ?

Nous avons choisi de faire confiance aux certifications et aux labels

Matelas bio : certifications et normes

Normes et certifications sont délivrées par des organismes de certification agréés.
L’un d’entre eux, l’ISO (Organisation Internationale de Normalisation) a élaboré 560 normes internationales dans le domaine de la protection de l’environnement.
Capable de mesurer scientifiquement l’impact de chaque secteur d’activité sur l’éco système, il en a instauré une nouvelle: le management environnemental.

Cette norme introduit l’aspect environnemental dans la gestion de l’entreprise. Le but étant de concilier performance et  respect de l’environnement.
Une entreprise qui y adhère se soumet à des contraintes draconiennes pour l’alléger au maximum l’impact de son activité sur l’environnement. Toutes ses décisions son prises en fonction  de  l’environnement, de la conception du produit jusqu’à sa livraison au consommateur.

La certification ISO 14001 fait partie de cette famille de normes.
Elle repose sur 3 catégories de critères :

  • L’amélioration continue des performances environnementales
    dans les domaines de la consommation d’eau et d’énergie, des rejets atmosphériques et des déchets industriels.
  • Le respect des exigences réglementaires
  • La mise en place d’un management environnemental
    comprenant La mise en place de  formations, d’une communication spécifique, d’audits et d’un système de prévention.

Sealy fait partie des rares entreprises soumises à cette certification. Son usine est alimentée au gaz naturel et ne rejette ni de soufre, ni de CO2 dans l’atmosphère. Elle ne produit que de la vapeur d’eau…en plus des matelas.

Découvrez l’oreiller sarrasin, oreiller bio certifié

 

[WuPhooey id=”q7x3z9″]

email

Tags: ,

Ce billet a été posté par Ensemble literie le Friday, March 18th, 2011 à 10 h 52 min dans les catégories Conseils Matelas, Literie bio et écolo. Vous pouvez suivre les commentaires par le fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

1 commentaire

  1. Matelas Mousse Mémoire says:

    Juste un petit message rapide pour vous dire que votre article était la trouvaille de la semaine – j’ai cherché cette info. Bonne journée!

Réagissez à cet article