Oreiller bio: la planète peut dormir tranquille…et vous ?

Oreiller bio: la planète peut dormir tranquille…et vous ?

     Le Garnissage de l’oreiller bio est composé à 100% de fibres polyester recyclées et recyclables. Issues du recyclage de bouteilles d’eau minérale selon un procédé révolutionnaire, elles façonnent un oreiller respectueux de l’environnement et du dormeur.
Mais comment l’oreiller bio agit il sur l’écosystème ? Et quel est son impact réel ? Gros plan sur les combats d’un oreiller écolo et responsable.

Oreiller bio, fibres et thermoplastiques

Recyclage des plastiques en fibres textiles d’oreiller

Petit rappel de base : Les fibres polyester qui tapissent nos oreillers proviennent de la transformation du plastique. Soit de plastique créé spécialement pour l’occasion, soit de plastique recyclé.

Certains plastiques réagissent aux changements de température: ils se ramollissent sous l’effet de la chaleur et durcissent en refroidissant ; ce sont les thermoplastiques. Utilisés dans l’emballage, leur « thermo réactivité »  les rend aisément recyclables.

Polyéthylène Térephtalate, l’oreiller prend de la bouteille

Dans leurs rangs, on compte le Polyéthylène terephtalate (PET), utilisé à la fois pour la fabrication d’emballages et de fibres textiles. Il est le chainon manquant entre la bouteille plastique et votre oreiller.

En savoir plus sur les bienfaits de l’oreiller bio recyclé

De la bouteille à l’oreiller, il n’y a qu’un pas

3 étapes de la bouteille plastique à la fibre d’oreiller bio

Les bouteilles en PET subissent un double tri sélectif avant d’être transformées en paillettes de plastique puis en fibres polyester.

3 étapes sont nécessaires

  • Les bouteilles sont triées en 2 catégories : les claires et les foncées.
    Les fibres textiles Cyclafill des oreillers bio proviennent du recyclage des bouteilles claires, incolores et bleutées.
  • Les bouteilles sont transformées en paillettes dans des usines de régénération
    Elles y sont broyées, lavées, séchées afin de former les paillettes les plus propres possibles.
    Ces paillettes de plastique recyclé remplacent ce qu’on appelle les matières plastiques vierges. Obtenues à partir de la transformation du pétrole, ce sont elles qui  servent habituellement à la fabrication des fibres textiles.
  • Les paillettes deviennent des fibres blanches dans les usines de textiles
    Ces fibres ne servent pas exclusivement à rembourrer des oreillers.
    Elles emplissent de leur blanche présence les couettes, mais aussi les anoraks.
    Elles servent même à fabriquer des tissus.

Découvrez un oreiller cervical bio écolo : l’oreiller épeautre

Un oreiller pour sauver l’écosystème ?

Avec les oreillers bio, l’économie de plastique est énorme.
3 conséquences flagrantes pour l’écosystème.

a/ Oreiller économe en énergie

En produisant les fibres textiles de l’oreiller bio à partir de plastiques recyclés, on évite de produire de nouvelles matières plastiques gourmandes en énergie. Ce faisant, on économise à la fois :

  • Le pétrole destiné au plastique
  • L’énergie nécessaire à la transformation de ce pétrole en plastique

b / Oreiller bio vs réchauffement climatique

La production de ce plastique recyclé dégage 2,5 fois moins de gaz à effet de serre (équivalent CO2) que celle de plastique dérivé du pétrole.

Des méthodes scientifiques modernes permettent de comparer l’impact environnemental du Polyéthylène terephtalate (PET) vierge, produit à partir de pétrole et celui du plastique recyclé.

Les chiffres obtenus sont éloquents :

  • La production 1 kg PET vierge dégage 5,2 kg gaz à effet de serre
    (équivalent CO2)
  • La production 1 kg PET recyclé dégage  1,9 kg gaz à effet de serre
    (équivalent CO2)

c / Oreiller non polluant

Le plastique n’étant pas biodégradable, jeter les bouteilles usagées dans la nature ou les incinérer contribuerait à polluer encore un environnement déjà fragilisé.
Avec cette technique, plus de 70 millions de bouteilles ont été recyclées depuis 2004 en couettes et oreillers bio. A raison de:

  • 12 bouteilles de soda pour 1 oreiller bio
  • 67 bouteilles d’eau pour 1 couette bio deux places

A l’instar du recyclage des matelas, le recyclage des bouteilles plastiques en oreiller bio comptent parmi les bonnes pratiques de fabricants de literie éco-responsables.

 Cliquez pour découvrir l’oreiller sarrasin, oreiller bio dégradable

Oreillers recyclés… et recyclables

L’oreiller bio défenseur de l’environnement

Les fibres textiles de l’oreiller bio, non contentes de provenir d’un cycle de production vertueux, s’attèlent à défendre l’environnement, même au delà de leur nouveau cycle de vie.

Recyclables, elles se réincarneront dans de nouveaux matériaux, évitant de saturer les poubelles débordantes de notre société de consommation. De passage dans ce monde, elles naissent et elles meurent sans abimer, sans détruire l’homme et sa planète.

Elles ne laisseront que le souvenir d’une utilisation agréable, du confort et du bien être procurés des nuits durant par l’oreiller… ou le traversin.

Découvrez d’autres textiles intelligents : les cosméto textiles

 

[WuPhooey id=”q7x3z9″]

email

Tags:

Ce billet a été posté par Ensemble literie le Friday, March 2nd, 2012 à 11 h 21 min dans les catégories Conseils Oreiller, Literie bio et écolo. Vous pouvez suivre les commentaires par le fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

Réagissez à cet article