Oreiller Sarrasin : soutien des cervicales, confort total ?

Oreiller Sarrasin : soutien des cervicales, confort total ?

L’oreiller sarrasin est né en Asie. Fruit de l’ingéniosité de civilisations raffinées, il a traversé les continents et les époques pour parvenir jusqu’à nous. Conçu selon une méthode traditionnelle, rembourré de cosses de sarrasin, il présente le profil parfait de l’oreiller bioécolo, à l’instar de l’oreiller épeautre. Mais les spécialistes du dos, kinés et ostéo, ne tarissent pas de louanges sur cet oreiller végétal. Alors, l’oreiller sarrasin, simple lubie d’amateurs de bio et de traditions, ou véritable oreiller cervical ?

Oreiller sarrasin, roi du soutien ?

Cosses de sarrasin et soutien des cervicales

Si au départ la texture de l’oreiller sarrasin surprend, on se laisse facilement conquérir par le confort de sommeil qu’il procure. En effet, les cosses de sarrasin s’imbriquent les unes aux autres pour offrir un soutien ferme et précis à la nuque. Dans une zone où la tension musculaire reste élevée même dans les périodes de sommeil, la teneur du soutien est l’élément clé de la décontraction musculaire et du repos.

La colonne vertébrale possède des « capteurs posturaux » qui restent en alerte en permanence. Lorsque sa posture est mauvaise et son soutien insuffisant, ils avertissent les muscles dorsaux qui se contractent pour compenser et pour la protéger. Les multiples changements de positions nocturnes ne font que démultiplier le phénomène. A chaque nouvelle posture, ils risquent d’être sollicités, et ce, tout au long de la nuit. Résultat, le sommeil, perturbé, perd en qualité et les courbatures guettent au réveil.

A l’inverse, lorsque la colonne est bien soutenue, dans une posture physiologique, les capteurs posturaux envoient des signaux « positifs ». Les muscles du dos peuvent totalement se relâcher et le corps entièrement se détendre. Le sommeil devient enfin profond et réparateur et le réveil facile.

Au sein du rembourrage particulier de l’oreiller sarrasin, les cosses s’unissent pour former une chaine de soutien solide des cervicales et autres vertèbres. La colonne est sécurisée, les capteurs rassurés, les muscles détendus et le sommeil profond.

Cliquez pour en savoir plus sur l’oreiller sarrasin

Oreiller sarrasin, une fermeté durable

Les cosses de sarrasin, prises une à une sont légères et vulnérables. Mais ensemble, lorsqu’elles s’agrippent l’une à l’autre, qu’elles combinent leurs aspérités caractéristiques, elles offrent une résistance incomparable aux assauts répétés de notre lourde tête, au passage du temps.

Ainsi, forts d’un rembourrage inaltérable, les oreillers sarrasins conservent leur niveau de performance longtemps. Les spécialistes avancent même une durée de 10 ans, pendant lesquels la qualité du soutien ne se délite pas.

Pas comme les oreillers rembourrés de mousses synthétiques ou de duvets qui s’affaissent et voient leur performances s’altérer ostensiblement avec le temps.

Oreiller en sarrasin, confort tout terrain

Un oreiller anatomique et modulable

L’autre grande réussite de l’oreiller sarrasin, c’est sa capacité d’adaptation au dormeur et à ses frasques nocturnes. Il se plie sans mot dire  :

  • A sa morphologie unique
  • A ses positions de sommeil ou de détente
  • A ses changements de positions frénétiques

Les écales de Sarrasin, à l’instar de la balle d’épeautre, possèdent la prodigieuse faculté de se mouler à l’anatomie du dormeur, et ce quelle que soit sa position.

Au départ, elles se glissent les unes contre les autres au gré de ses postures pour laisser la place aux courbes de la tête, de la nuque ou des épaules. Une fois la position choisie, elles s’agrippent les unes aux autres, pour assurer un soutien solide à la tête ainsi qu’à la colonne vertébrale.

Elles peuvent répéter ce manège autant de fois que le dormeur change de position. Avec autant de dormeurs qu’on le souhaite.

Cliquez pour tester les oreillers sarrasin anatomiques & naturels

Pour toutes positions de sommeil

A l’inverse d’autres matériaux, le rembourrage de cosses de sarrasins n’imprime pas la forme du dormeur durablement. Il suffit de secouer un peu l’oreiller pour repartir sur une forme vierge. Ainsi, cet oreiller bio et écolo est capable de se renouveler, de se réinventer, à chaque morphologie, à chaque changement de position, à chaque nuit.

A chaque fois, il accompagne le corps dans sa recherche de position de sommeil idéale, garantissant à la colonne vertébrale une courbure physiologique et harmonieuse. Les muscles se détendent, le sommeils se fait optimal et la récupération totale.

En sarrasin, mi oreiller, mi coussin

L’oreiller sarrasin, comme son homologue l’oreiller épeautre, se révèle être un excellent compagnon de flâneries au lit.

Que vous souhaitiez lire un bon bouquin, regarder une bonne émission de télé ou simplement surélever vos jambes lourdes pour faciliter la circulation sanguine, il est toujours prêt à se soumettre à vos exigences du moment. Au moment de dormir, il reprendra sa forme initiale en un mouvement.

Vous pouvez jouer avec la densité de l’oreiller en ajoutant ou en enlevant des cosses de Sarrasin. Pour conserver une bonne flexibilité, nous vous conseillons de ne pas le remplir en excès.

[WuPhooey id=”q7x3z9″]

email

Tags: , ,

Ce billet a été posté par Ensemble literie le Friday, November 9th, 2012 à 13 h 22 min dans les catégories Conseils Oreiller, Literie bio et écolo. Vous pouvez suivre les commentaires par le fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

Réagissez à cet article