Quel sommier choisir pour votre matelas ?

Quel sommier choisir pour votre matelas ?

Différents types de sommiers s’ingénient à soutenir nos matelas, nuit aprés nuit.
Qu’ils s’agisse des plus classiques, à lattes ou à ressorts, ou des plus exotiques, en tissus métalliques ou à cordages, leur objectif reste le même. Ils doivent optimiser l’action du matelas sur notre colonne vertébrale et nous offrir un sommeil de qualité. Quels modèles de sommiers sont disponibles dans nos contrées ? Comment agissent ils sur notre dos et la qualité de notre sommeil ? En un mot, quel sommier choisir sans se tromper ? 

1. Les sommiers fixes

1.1  Sommier à lattes

  • Le sommier à lattes assure un soutien égal et plat/plan de votre matelas. Il en optimise le confort grâce à ses lattes.
    Polyvalent, il convient tout autant pour votre matelas en mousse, polyuréthane ou latex, que pour votre matelas à ressorts. Vous veillerez néanmoins à obtenir un ensemble matelas sommier harmonieux
  • Les Lattes
    Pour bonifier l’action du matelas, les lattes doivent être :
    – Souples ; de façon à s’adapter au relief des différentes parties du corps ainsi qu’à nos multiples changements de positions. Généralement en bois, idéal pour conférer cette souplesse.
    – Nombreuses ; un nombre élevé de lattes garantit une indépendance de couchage, une adaptabilité et une précision du soutien accrues.
  • Le Soutien
    Le sommier à lattes est un peu plus ferme que le sommier à ressorts. Certains modèles offrent même un réglage de la fermeté.
  • La durée de vie
    Sa longévité est telle qu’il est programmé pour survivre à plusieurs matelas.

Pour bonifier l’action du sommier sur le matelas, pensez au Surmatelas

1.1.1  Sommier à lattes nues

Le cadre à lattes n’est composé que de 4 pans disposés en rectangle, sur lesquels sont fixés des lattes.
Les sommiers à lattes nues augmentent la fermeté du soutien de la colonne vertébrale.

1.1.2  Sommier tapissier

Le sommier tapissier est plus complet.
Fermé, on ne voit pas l’intérieur. Son cadre est traditionnellement entouré de tissu pour offrir une meilleure protection.

Mais contrairement aux idées reçues, un sommier tapissier peut avoir:

  • les lattes recouvertes de tissus, voire d’un bloc de mousse.
    Ce type de sommiers à lattes tapissiers est parfait avec les matelas en mousse et peut être utilisés avec certains matelas à ressorts.
  • les lattes apparentes.

Les sommiers décoratifs disposent d’un entourage en bois plus précieux. Sommier et lit s’y confondent élégamment.

1.2 Les sommiers à ressorts

  • C’est le sommier idéal si vous possédez un  matelas à ressorts.
  • Le sommier à ressorts est globalement moins ferme que le sommier à lattes.
    Composé de ressorts biconiques, multispire ou ensachés, tout comme le matelas qu’il accompagne, il procure d’excellentes sensations de confort.  Il fait de votre lit un espace moelleux et agréable. Les technologies récentes garantissent en outre une bonne fermeté.
  • Le principal inconvénient du sommiers à ressorts est l’impossibilité de régler le soutien, contrairement à certains sommiers à lattes.
  • Un autre bémol : Leur incompatibilité avec les matelas mousse ou latex. Ne tentez pas de les faire cohabiter ; vous seriez désagéablement surpris.
    Ces sommiers sont exclusivement adaptés aux matelas à ressorts. Ensemble, ils garantissent le moelleux et la souplesse que vous recherchez.
  • Durée de vie
    Il est fondamental de changer matelas et sommiers à ressorts dès les premiers signes de fatigue. Sous peine de faire subir à votre colonne vertébrale les affres d’un soutien trop lâche. La résistance du ressort est plus sensible au passage du temps que celle des lattes en bois. Soyez donc vigilants à l’usure de ces matériaux.
  • Quand l’envie, ou le besoin, vous prend de changer de matelas , il est nécessaire de renouveler l’ensemble. Les ressorts du matelas et du sommier doivent travailler dans une parfaite synergie.Si le sommier est usé, l’harmonie est brisée, tant pour votre matelas que pour votre dos.
    – Avec un sommier défaillant, le soutien n’est pas de la fermeté escomptée.
    – De plus, le sommier, non content de s’affaisser, entraine le matelas dans sa chute.  Ce dernier, épousant les défauts de son support, se déforme prématurément. Vos vertèbres sont alors les premières à trinquer.

Pour vos cervicales, découvrez l’oreiller cervical à mémoire de forme

2.  Sommier relaxation

Les sommier du genre relaxation offrent un confort personnalisé.
Dans ce type de literie, tête et pieds sont relevables, offrant au dormeur ébahi, une infinité de positions.

Ces sommiers peuvent être électrique ou mécaniques.
Ces literies électriques ne sont pas des couchages médicalisées mais pensées pour apporter détente et relaxation à tous.

Quel que soit leur mode de fonctionnement, les sommiers de relaxation permettent d’ajuster sans effort votre position aux différentes situations de couchage. Calqués sur l’évolution sociologique de la chambre à coucher, ils tendent à apporter plus de confort :

  • Pour dormir,
  • Se relaxer en relevant légèrement les jambes,
  • Lire
  • Regarder la télé

Les sommiers de relaxation peuvent se révéler utiles en cas de problèmes de santé légers:

  • Ils peuvent convenir si vous souffrez de troubles de circulation sanguine. Dormir les jambes légèrement relevées permet en effet de faciliter le retour veineux et d’optimiser la qualité du sommeil.

Vous pouvez aussi opter pour le confort d’un surmatelas memoire, recommandé pour la circulation sanguine au point de prévenir les escarres.

Placez pour cela un coussin jambes incliné à 45° entre sommier et matelas

 

[WuPhooey id=”q7x3z9″]

 

email

Tags: ,

Ce billet a été posté par Ensemble literie le Friday, November 25th, 2011 à 11 h 49 min dans les catégories Conseils Sommier. Vous pouvez suivre les commentaires par le fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

Réagissez à cet article