Transpiration nocturne d’été, cauchemar sur l’oreiller ?

Transpiration nocturne d’été, cauchemar sur l’oreiller ?

Ca y est, l’été est enfin arrivé ! Avec son lot de joies, vacances méritées, escapades échevelées et liberté retrouvée. Et son lot d’épreuve, moustiques affûtés, chaleurs caniculaires et grosse fatigue de rentrée. Chaleur pesante est souvent synonyme de transpiration nocturne abondante et de sommeil fuyant. Et de songes, les longues nuits d’été peuvent rapidement se transformer en cauchemar mouillé. Quelques explications pour mieux comprendre les conséquences de l’été sur le sommeil et l’oreiller. Et mieux lutter contre ces chaleurs qui réchauffent le cœur mais refroidissent le sommeil sans compassion.

Transpiration nocturne, phénomène amplifié par l’été

1 litre de sueur nocturne par nuit, un minimum ?

Comme nous l’avons évoqué quelques fois sur ce blog, nous perdons tous , hommes et femmes, une énorme quantité d’eau pendant notre sommeil ( Oreiller, 3 raisons de se méfier des sueurs nocturnes en hiver ). 1 Litre de transpiration nocturne par nuit, et par personne, pour être précis.

Et ce, dans des conditions de sommeil qu’on pourrait qualifier de « normales » : dans une chambre à coucher à température ambiante, dans un lit équipé d’accessoires – oreiller, surmatelas, draps et couettes – composés de matériaux standards.

1 Litre qui se répartit entre l’oreiller, qui éponge serviablement la sueur de la tête et le matelas, qui s’échine, nuit après nuit à absorber la transpiration du corps.

Quand les conditions de sommeil s’éloignent de la normale, et que les températures de la chambre à coucher atteignent des pics de chaleur, en été, sous l’influence du réchauffement climatique naturel, ou en hiver, du fait du chauffage frénétique des appartements, ce litre de transpiration nocturne, peut facilement augmenter.

Sous l’effet de la chaleur, l’organisme va produire des litres de transpiration, destinés à le rafraîchir en plusieurs points stratégiques.

Contre la transpiration nocturne, découvrez le coussin rafraichissant

Transpiration nocturne, rafraichir naturellement

Emanant des moindres pores de la peau, retenu par la pilosité, ce liquide de refroidissement naturel, permet à la température corporelle de se stabiliser, aux alentours de 37°C, quelles que soient les conditions climatiques extérieures.

Et les quantités produites de transpiration nocturne, déjà impressionnantes,  peuvent encore augmenter en cas :

  • de cauchemars,
  • d’apnée du sommeil,
  • de cycle menstruel ou de ménopause,
  • ou de sueurs nocturnes provoquées par des maladies allant du simple rhume à des pathologies lourdes.

Bref, un nombre incalculable de facteurs qui sont à l’origine de ces sudations nocturnes.

Si la transpiration apporte son lot de fraîcheur à l’organisme et lui permet de fonctionner normalement malgré la chaleur environnante, elle est également synonyme d’inconfort.

En savoir plus sur la couette anti transpiration

Transpiration nocturne et qualité du sommeil

L’inconfort de la transpiration nocturne perturbe l’endormissement et le sommeil, pour au moins 4 raisons :

Sudation nocturne & humidité du couchage

Humidité des sudations nocturnes rend le couchage désagréable. Difficile de s’endormir sur un oreiller humide et détrempé de sueur.

Chaleur, sueurs & troubles de l’endormissement

Chaleur excessive, synonyme de transpiration nocturne, est une cause avérée d’insomnies Plus qu’une lapalissade, cette assertion a été prouvée scientifiquement. ( Lire Oreiller rafraichissant, traitement de l’insomnie no 1 ? ). Avec son corollaire : rafraîchir la tête pour faciliter l’endormissement.

Transpiration nocturne, sommeil & santé

L’humidité de la transpiration nocturne et l’hygiène de la literie ne font pas bon ménage. Acariens, moisissures, odeur et taches menacent directement le sommeil et s’attaquent même à la santé du dormeur à moyen terme.

Sueurs nocturnes & durée de vie de l’oreiller

La transpiration nocturne met en péril les performances de la literie. Le garnissage des Matelas, surmatelas et oreillers, se désagrège sous l’effet de l’humidité et de l’âcreté de la sueur. Usés et abîmés, ces compagnons de sommeil ne sont plus capables de garantir un sommeil de qualité.

Pour contrer les effets indésirables de la chaleur estivale et de la transpiration nocturne , il s’avère décisif, voire crucial pour la qualité de votre sommeil comme pour la réussite de vos vacances, de trouver des solutions vraiment efficaces. Comme le fait de choisir un oreiller aéré, ou de remplir son oreiller à eau d’eau glacée.

Découvrez l’oreiller épeautre aéré & anti transpiration nocturne

email

Tags:

Ce billet a été posté par Ensemble literie le Friday, July 12th, 2013 à 13 h 32 min dans les catégories Literie et santé, Pour bien dormir. Vous pouvez suivre les commentaires par le fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un trackback depuis votre propre site.

Réagissez à cet article